Espace personnel

Notice descriptive

  • Fonds des familles Ginestet et Roux de Puivert (1281-2014)
    • Famille Roux de Puivert
      • Généalogies
203 J 29 Dossier généalogique. 1772-1890
CONTENU ET STRUCTURE :
Présentation du contenu :

- Notes et informations généalogiques informes réunies au XIXe siècle, sur les familles de Roux-Puivert et alliés (Bruyères-Chalabre, Mauléon-Narbonne, Saint-Jean de Thurin, Lévis et autres), essai de quartiers d'ascendances.

- Correspondance de recherches reçue par le marquis de Roux-Puivert d'Henri de Bourg, Delcasse, Champvallier, Salva, curé de Peyrefitte-de-Razès, comte de Toulza, Follenay et autres (1888-1890).

- Copie du mémorial de Bernard-Emmanuel-Jacques de Roux-Puivert (entré en service au Royal-cavalerie en 1772, âgé de 16 ans, passé dans l'armée d'émigration en 1792, Coblentz, demeuré royaliste à Paris dans la clandestinité en 1802-1803 ; il demande en vain sa radiation, puis est détenu à l'Abbaye, puis en qualité de prisonnier d'Etat au château de Vincennes en 1810 ; il en sort à la hâte en février 1814, en direction d'Angers, puis est relaché après l'entrée du roi à Paris ; il obtient une libération pour se marier civilement le 28 octobre 1806 avec Fortunée de Baden, et secrètement par l'abbé de Nauville anti concordataire ; il est rallié aux Bourbon, obtient le commandement des ville et port de Dieppe, confirmé maréchal de camp, élu député le 23 août, questeur de la chambre le 12 octobre, et gouverneur du château de Vincennes le 19 novembre 1814).

- Preuves de noblesse de Pierre Joseph de Roux d'Alzonne, pour être reçu page du roi dans sa petite écurie sous la charge de Monsieur le Marquis de Béringhen, premier écuyer de sa Majesté (copie certifiée conforme par Ambroise d'Hozier, 3 octobre 1834).

[La généalogie des Roux de Puivert est publiée par J. Villain, La France Moderne, t. III Haute-Garonne-Ariège, 2ème partie pp. 1191-1194.]


Pour aller plus loin

Les formulaires de recherche :