Espace personnel

Fermer le menu

Registres matricules

Fermer le formulaire de recherche
Types de documents
Classe
Texte libre

Outils

 

Bon à savoir

  • La recherche nominative dans les registres n'est pas disponible pour l'instant dans la mesure où peu de registres ont été indexés.
  • Si l’image est partiellement masquée par une retombe (feuillet  supplémentaire collé sur la page), consultez la ou les vues suivantes : cela signifie que la numérisation s’est faite en deux temps.
  • Questions fréquentes

Outils

 

Bon à savoir

  • La recherche nominative dans les registres n'est pas disponible pour l'instant dans la mesure où peu de registres ont été indexés.
  • Si l’image est partiellement masquée par une retombe (feuillet  supplémentaire collé sur la page), consultez la ou les vues suivantes : cela signifie que la numérisation s’est faite en deux temps.
  • Questions fréquentes

 

Ce formulaire de recherche vous permet d’accéder aux registres matricules de recensement militaire et à leurs tables. Les registres matricules n'existent qu'à partir de la classe 1867.

Conformément à la loi n° 2008-296 du 15 juillet 2008, seuls les registres matricules des années 1867 à 1927 sont mis en ligne (protection de la vie privée). Les tables des registres matricules en revanche sont consultables en ligne jusqu’en 1940. Les registres des classes 1941 et suivantes ne sont pas versés aux Archives départementales de l'Hérault.

Les registres postérieurs à 1927 sont consultables en salle de lecture uniquement sur dérogation.

Faire une recherche dans les registres matricules

Pour faire une recherche dans les registres matricules militaires, deux données sont essentielles : le bureau de recensement et l’année de naissance de la personne recherchée.

Une fiche d’aide à la recherche est disponible : elle décrit les différentes étapes à suivre pour retrouver un conscrit dont le recensement s’effectuait à l’âge de 20 ans en fonction de sa commune de résidence.

Jusqu’en 1929, l’Hérault comprenait deux bureaux de recensement : Montpellier - Lodève et Béziers - Saint-Pons-de-Thomières. Après 1929, le département ne compte plus qu’un bureau : Montpellier.

La subdivision de Montpellier - Lodève concerne aussi le canton de Saint-Affrique (Aveyron) jusqu’en 1901. Toutefois, à partir de la classe 1902 et jusqu'à la classe 1928, si les conscrits de Saint-Affrique figurent bien dans les tables alphabétiques, les fiches matricules sont, elles, conservées et consultables aux Archives départementales de l’Aveyron à Rodez.

Participer au projet d'indexation des registres matricules

À l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, les Archives départementales de l’Hérault proposent à tous les internautes de contribuer à la création d’une grande base de données* sur les soldats du département. L’indexation porte sur les classes 1887 à 1921. L'objectif de ce projet consiste à relever, à partir des images mises à disposition et grâce à une grille prédéfinie, les informations suivantes : nom, prénom, date et lieu de naissance, lieu de résidence, degré d’instruction, numéro de matricule…

En savoir plus sur ce projet

À voir également

Depuis ce site, vous pouvez également accéder à une présentation de l’ensemble des fonds des affaires militaires et des organismes de guerre de 1840 à 1940 (série R) dans l’état général des fonds et aux instruments de recherche associés, notamment celui des registres matricules (sous-série 1 R).

La consultation du formulaire Guerre 1914-1918 pourra être aussi très utile.

 

*Les Archives départementales de l'Hérault n'opèrent pas de validation des données saisies et ne sauraient être tenues responsables des contenus produits dans ce cadre.