Espace personnel

Fermer le menu
Imprimer cette page

État général des fonds

 

    • Fonds Maximilien Louis Desisles (1879-1975), infirmier au 48e régiment d’infanterie territoriale (48e RIT), caporal infirmier au 140e régiment d’infanterie territoriale (140e RIT), au 248e régiment d’infanterie (248e RI), puis à la 20e section d’infirmiers militaires (20e SIM) : correspondance active sur cartes postales, adressée à sa mère, son épouse et sa fille Suzanne (16 novembre 1914 - 29 novembre 1918).

    • contexte :

    • Nom du producteur

      Desisles, Maximilien Louis (1879-1975)

    • Présentation du producteur

      Maximilien Louis Desisles, tapissier décorateur (ancien élève de l’école Boulle), naît à Paris - XIVe (Ile-de-France) le 15 août 1879, fils d’Octave Desisles, carrossier, et d’Adrienne Nicolas, blanchisseuse. Conscrit de la classe 1899, il est inscrit sous le matricule n° 4084 au recrutement de Paris (3e bureau). Maximilien Desisles épouse Célinie Godecaux (1880-1975) le 24 octobre 1903 à Paris. Ensemble ils ont trois enfants, Renée (née le 27 septembre 1905 et  ...  

    • Modalités d’entrées

      Fonds numérisé dans le cadre de la Grande collecte Europeana 1914-1918.

    • Contenu et structure :

    • Présentation du contenu

      Affectations et cantonnements de Maximilien Desisles :
      - 1914 : Manheulles (Meuse, Lorraine)
      - 1916 : Dunkerque (Nord, Nord-Pas-de-Calais)
      - 1917 : Dannemarie (Haut-Rhin, Alsace)
      - 1918 : Thaon-les-Vosges (Vosges, Lorraine), environs de Strasbourg (Bas-Rhin, Alsace)
      - 1919 : Saint-Dizier (Haute-Marne, Champagne-Ardenne)

    • Sources complémentaires :

    • Informations sur les originaux

      L'original appartient à M. Jean-Marie Brossier.