Le site éprouve actuellement des difficultés (résultats partiels, incohérences de résultat de recherche...). Nous mettons actuellement tout en oeuvre pour trouver une solution à ce dysfonctionnement. Merci pour votre patience.

Espace personnel

Imprimer cette page

Fonds de l'abbé Joseph GiryNombre de notices : 568

-+
  • Répertoire numérique détaillé de la sous-série 142 J

  • Par Damien Stibling, stagiaire en Master Valorisation du patrimoine (Université Montpellier III Paul Valéry), sous la direction de Julien Duvaux, attaché de conservation du patrimoine

  • Archives départementales de l'Hérault

  • Montpellier - 2006

  • Contexte :

  • Nom du producteur

    - Joseph Giry (1905-2002)

  • Présentation du producteur

    - Joseph Giry (1905-2002), prêtre et archéologue, est né à Nissan-lez-Ensérune le 29 septembre 1905. Il effectue des études secondaires au collège Saint-Joseph d'Avignon (1917-1923), des études supérieures à l'Ecole Sainte-Geneviève de Versailles (1923-1925) puis des études universitaires en théologie au Séminaire français de l'Université grégorienne à Rome (1925-1931). Il est ordonné prêtre le 7 octobre 1931 à Saint-Nazaire de Béziers. De 1932 à 1934, il est vicaire à Saint-Nazaire de Béziers puis, de 1934 à 1936, il occupe la cure de La Vacquerie-Saint-Martin et de 1936 à 1942 celle de Poilhes. Il est alors nommé aumônier au Pensionnat des Frères de l'Immaculée Conception à Béziers (1942-1946). En 1946, il occupe les fonctions de curé de Pomérols puis à partir de 1949 celles de curé de Nissan-lez-Ensérune. Il décède le 20 février 2002.

    Joseph Giry est aussi un passionné de spéléologie (il est membre fondateur du Spéléo-Club de la Montagne Noire et de l'Espinouse, filiale du Spéléo club de France), et c'est par cette passion qu'il découvre l'archéologie préhistorique et antique dans les années 1930. De 1945 à 1980, il occupe bénévolement les fonctions de Conservateur du Musée national d'Ensérune. Joseph Giry se charge ainsi de mettre particulièrement en valeur les sites héraultais de l'oppidum d'Ensérune, de l'abbaye Notre-Dame de Fontcaude et de la nécropole étrusque de Saint-Julien de Pézenas. Parallèlement, il réalise à partir de la fin des années 1940 l'inventaire des objets sacrés rares et précieux des églises de l'Hérault.

    - Pierre Geniez-Alleman, ancien maire de Pégairolles-de-l'Escalette, est un érudit du début du XXe siècle qui s'est intéressé à l'histoire de Pégairolles-de-l'Escalette.

    - Laurent Mathieu, propriétaire-viticulteur à Olonzac, est un érudit de la première moitié du XXe siècle passionné par l'histoire du canton d'Olonzac et du Minervois héraultais et audois.

    - Les frères Gaston et Joseph Ferran sont négociants en vin à Azille (Aude), et consacrent leur temps libre, au cours des années 1920-1940 à des recherches sur les voies antiques en Languedoc.

    - Félix Mouret, est propriétaire du site d'Ensérune au début du XXe siècle.

    - L'Abbé Sigal, conservateur du musée d'Ensérune, est le prédécesseur de l'abbé Giry à cette fonction dans les années 1930.

    - Un érudit non identifié a constitué des notices historiques sur les paroisses et communes de l'Hérault. ...  

  • Historique de la conservation

    Le fonds Giry est constitué des archives personnelles de l'abbé Joseph Giry ainsi que des archives de quelques érudits collectées par lui. L'essentiel du fonds était conservé au presbytère de Nissan-lez-Ensérune jusqu'en mars 2006. Les diapositives concernant le patrimoine de l'Hérault et des départements français (142 J 209-411) ont été acquises par les Archives départementales en avril 2005.

  • Modalités d’entrées

    Legs pour l'essentiel du fonds (entrée n° 3681 en date du 10 mars 2006) et achat pour les diapositives (avril 2005)

  • Contenu et structure :

  • Présentation du contenu

    Le fonds Giry est constitué de deux ensembles : les archives personnelles de l'abbé Joseph Giry (142 J 1-500) et les archives d'érudits locaux collectées par l'abbé (142 J 501-525).

    Les archives de Joseph Giry sont constituées de dossiers relatifs à sa vie privée (142 J 1-6), à sa vie professionnelle de prêtre (142 J 7-13) et à sa vie scientifique (142 J 14-500).

    Dans les archives professionnelles, il faut particulièrement signaler un album de photographies et cartes postales relatives aux études de théologie de l'abbé à l'Université grégorienne du Vatican qui illustre la pompe majestueuse de l'étiquette pontificale à la fin des années 1920 (142 J 8).

    Les archives scientifiques de l'abbé Giry sont organisées selon les grands domaines d'intérêt qui motivèrent ses recherches (spéléologie, conservation du patrimoine, archéologie). L'abbé Giry a constitué d'importants dossiers sur les sites héraultais de l'oppidum d'Ensérune (142 J 43-56), de l'abbaye de Fontcaude (142 J 57-71) et de la nécropole étrusque de Saint-Julien de Pézenas (142 J 72-92). Il a réuni en outre des dossiers historiques et archéologiques sur toutes les communes de l'Hérault (142 J 93-101). Le dernier aspect majeur des archives de l'abbé est représenté par l'importante collection privée de plaques de verre stéréocopiques présentant des vues commerciales et privées (142 J 121-189), de photographies patrimoniales (142 J 190-198) et de négatifs (142 J 199-208) ainsi que de diapositives (142 J 209-500). Ces archives iconographiques concernent non seulement l'Hérault et le Languedoc mais aussi les principaux sites patrimoniaux et archéologiques du monde entier. Le fonds iconographique a été préclassé mais devra être décrit plus précisément ultérieurement.

    La seconde partie du fonds Giry est constituée par les archives produites et réunies par plusieurs érudits languedociens intéressés par le patrimoine de la région. Il s'agit en premier lieu de Pierre Geniez-Alleman, ancien maire de Pégairolles, qui s'est intéressé à l'histoire de Pégairolles-de-l'Escalette (142 J 501-504), puis de Laurent Mathieu, propriétaire-viticulteur à Olonzac, qui a rassemblé des archives sur le canton d'Olonzac et le Minervois (142 J 505-515). Le troisième fonds collecté se compose des archives des frères Gaston et Joseph Ferran, négociants en vin à Azille, qui ont consacré leurs recherches aux voies antiques en Languedoc (142 J 516-521). Les deux fonds suivants concernent le site d'Ensérune puisqu'il s'agit des archives de Félix Mouret, propriétaire du site au début du XXe siècle (142 J 522) et des archives de l'abbé Sigal, prédécesseur de l'abbé Giry comme conservateur du musée d'Ensérune (142 J 523). Le dernier fonds est constitué de notices historiques sur les paroisses et communes de l'Hérault (142 J 524-525). ...  

  • Tris et éliminations

    Elimination de 0,50 ml de documents en doubles exemplaires.

  • Mode de classement

    ARCHIVES DE JOSEPH GIRY

    - Vie personnelle

    - Vie professionnelle

    - Vie scientifique : spéléologie, activités de conservateur, archéologie et patrimoine (Site et oppidum d'Ensérune à Nissan-lez-Ensérune, Abbaye Notre-Dame de Fontcaude à Cazedarnes, Nécropole étrusque de Saint-Julien à Pézenas), archéologie et patrimoine des communes de l'Hérault.

    - Correspondance générale

    - Plaques de verre, photographies, négatifs, diapositives : voyages personnels, patrimoine culturel et naturel : plaques de verre ; voyages personnels, patrimoine culturel et naturel : photographies ; voyages personnels, patrimoine culturel et naturel : négatifs ; voyages personnels, patrimoine culturel et naturel : diapositives.

    ARCHIVES D'ERUDITS RECUEILLIES PAR JOSEPH GIRY

    - Archives de Pierre Geniez-Alleman concernant Pégairolles-de-l'Escalette et ses environs

    - Archives de Laurent Mathieu, propriétaire-viticulteur à Olonzac

    - Archives des frères Gaston et Joseph Ferran, négociants en vin à Azille (Aude)

    - Archives de Félix Mouret, érudit, propriétaire du site d'Ensérune

    - Archives de l'abbé Sigal, conservateur du site d'Ensérune

    - Archives d'un érudit sur le patrimoine des paroisses et communes de  ...  

  • Conditions d’accès et d’utilisation :

  • Modalités d’accès

    Communication selon les lois et réglements en vigueur.

  • Langue

    Français, latin, espagnol.